Analogue's Blog

home

Mort de tr.im quid des raccourcisseurs d'URL à la tinyurl ?

10 Aug 2009

Mort de tr.im quid des raccourcisseurs d'URL à la tinyurl ?

tr.im est mortUn raccourcisseur d'URL (URL shortening service) est un fournisseur d'adresse web courte pointant vers une adresse web plus longue. Par exemple l'adresse http://www.glop.org/blog/2009/08/le-rage-did-software-saffiche.html peut être remplacée par http://tinyurl.com/lnepzo.

Si ce type de service a vu le jour, c'est qu'il est utile:
  • Il évite les URLs illisibles. Le web dynamique utilise l'URL pour le passage de paramètres. C'est moche, illisible et impossible à se souvenir. Le raccourcissement d'URL peut être utile pour une URL copiée dans un mail ou sur un forum.
  • Dans la messagerie instantanée où le nombre de caractères est limité (exemple: Twitter, ou les statuts sur les IMs), il devient possible d'afficher des URLs qui pourraient s'accaparer tous les caractères alloués.
  • Il peut être utile de dicter une URL, par exemple au téléphone.
Seulement, il n'y a pas que des avantages à se reposer sur ces services:
  • Les URLs courtes rajoutent de la complexité et donc du travail à tous les serveurs. Avant de se connecter directement sur l'URL en question, plusieurs requêtes HTTP et DNS seront nécessaires.
  • L'URL raccourcie cache sa destination, et cela peut être utilisé pour envoyer des visiteurs vers des pages qu'il ne souhaitait pas visiter. Par exemple, un utilisateur peut poster un lien raccourci avec un titre très accrocheur et envoyer ses cibles sur une page exploitant les failles d'un navigateur pour diffuser un virus, amener des visiteurs sur un site de fishing, ou sur des boutiques vendant du viagra ou des pompes pour gonfler son pénis.
  • Dans le cas qui se présente aujourd'hui, la mort de tr.im, toutes les URLs raccourcies par ce service seront définitivement perdues au 1er janvier 2010. Ce qui éliminera une grande quantité d'information du net, ainsi que la cohérence de beaucoup de publications incluant un lien raccourci par le service en question. Tout ça part à la poubelle.
L'URL raccourcie est utile si elle est utilisée dans le domaine de l'éphémère: par téléphone ou dans les statuts des divers outils de communication. Mais utiliser une URL courte dans un communication archivée (mail, twitter, facebook) lui donne une durée de vie limitée: l'information deviendra obsolète le jour ou le fournisseur d'URL courte rendra l'âme. Pour Twitter, avec la limitation de la taille des messages, difficile de faire sans, la solution serait que Twitter offre ce service lui-même pour tuer cette dépendance: alors les twits deviendront obsolètes seulement le jour ou Twitter mourra.

Comments